Vernissage Pascale Dupont

DSCF0443

Du 13 mars au 18 mai 2013

Bibliothèque universitaire du campus Carlone

La Bibliothèque de la Faculté de lettres, arts et sciences humaines poursuit ses projets d’intégration des arts dans les espaces de la bibliothèque qui vivent « en harmonie » à côté des rayonnages des livres et des tables où travaillent les étudiants.

Exposition de

Pascale Dupont
Commissaire : Jean-Baptiste Pisano

Du Livre à l’Œuvre

Après le livre pour écrire des moines copistes de l’époque médiévale, et le livre pour lire que la révolution de l’imprimerie de Gutenberg porta sur les fonts baptismaux à la Renaissance, Pascale Dupont invente “le livre pour l’œuvre”.

Emanation poétique de la trace des mots, qu’elle emprunte à d’autres supports, et dont la résonance vient ennoblir les matériaux bruts, ces matériaux pauvres, carton, bois usé, ficelle… rebuts voués au déchet dont se sert l’artiste pour créer.

Et l’encre sur papier, dont la finesse du trait invite parfois à la transparence, semble surgir de patine où les pigments se mêlent au plâtre et au papier, pour un effet tactile autant que visuel.

Ses variations matérielles, qui n’en sont pas moins parfois aussi des “Variations énigmatiques”, se révèlent au regard comme un espace oublié, mais dont la mémoire conserve à jamais l’horizon indistinct. Ainsi, là où des mots effacés, ou d’anciennes phrases semblent n’avoir plus aucun sens, Pascale Dupont fait figurer les rives de la création. Elle nous offre matière à se souvenir que l’art peut être, selon la définition qu’en donne Jacques Chardonne, « la revanche de l’imperceptible. »

Jean-Baptiste Pisano, LAPCOS, Université Nice Sophia Antipolis

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :